« j’ai décidé de m’emparer de mon propre album de
famille, et de raconter uniquement l’histoire des femmes qui le composent.

mes mortes, mes vivantes.
puisque nous n’avons pas de nom, nous inventerons le nôtre. »



Puisque nous n’avons pas de nom est un projet de recherche et d’édition en cours, qui mêlera écriture et photographies issues principalement de mes propres albums de famille.
J’envisage ce travail à la fois de façon poétique et féministe. Il est né conjointement d’une envie de me pencher sur mon histoire familiale à travers les femmes qui la composent, de leur donner plus de place dans ma vie et dans mon imaginaire, et d’une démarche personnelle de faire ajouter le nom de ma mère sur mon état civil.

Ma mère n’ayant pas fait le choix de transmettre son nom à ses enfants, j’ai décidé de le faire rajouter moi-même. Pourtant, ma mère porte elle-même le nom de son père, comme ma grand-mère portait le nom du sien avant de porter le nom de son mari, et sa mère avant elle. à ce vertige, à cette absence se sont mêlées des questions profondes quant aux matronymes : jusqu’où faudrait-il remonter dans mon arbre généalogique pour trouver une femme portant son propre nom ? et si nous pouvions choisir notre propre nom ?

des fragments de corps et de peaux.

mes recherches sont regroupées ici : *