Archived posts in ' "éditions"

Back home

My heart is stone

10/29/2017

« Sono andata a Pompei ed Ercolano.

È strano che ci possano essere cose
così eterne come la pietra,
ed effimere come i fiori. »

« Je suis allée à Pompéi et Herculanum.

C’est étrange qu’il puisse y avoir des choses aussi éternelles que la pierre,
et aussi éphémères que les fleurs.
»

Auto-édité en juin 2018 à 20 exemplaires.
Photographies prises à Pompéi et Herculanum (Italie).

No Comments

Wonhee Cho 쵸원희

08/28/2017

Auto-édité
Date de publication : 2013
Nombre d’exmplaires : unique
Nombre de pages :
Dimensions : A5
Carton, papier recyclé.

Cette édition fait suite à une performance réalisée lors d’une soirée de performances live simultanées entre la Haute Ecole des Arts du Rhin de Strasbourg, et la School of the Museum of Fine Arts de Boston.
Ayant perdu le contact avec mon partenaire de performance outre-atlantique, j’essaie de le retrouver, virtuellement. Je le cherche dans les méandres d’internet: images, adresses, textes…
Je me confronte à la limite des images.
De cette performance résulte un livre, qui nous parle de WonHee Cho: une personne virtuelle à l’identité multiple.

 

 

 

No Comments

Voici les fruits dont nous nous sommes nourris sur la Terre.

08/27/2017

 

Auto-édité
Date de publication : 2015
Nombre d’exmplaires : 20
Nombre de pages :
Dimensions : A5
Papier Munken Lynx Rough et papier calque

 

 

No Comments

Wintertraum

08/27/2017

Auto-édité
Date de publication : 2015
Nombre d’exmplaires : 10
Nombre de pages :
Dimensions : A5
Papier Munken Lynx Rough et papier calque

 

No Comments

It was only a moment for you.

06/25/2017

Auto-édité
Date de publication : janvier 2017
Nombre d’exmplaires : 6
Nombre de pages : 120
Dimensions : A5
Papier Munken Lynx Rough

Mémoire réalisé sous la direction de Nicolas Fourgeaud.

« Mes objets flottent-ils au-dessus de moi dans un espace autre ?
Une utopie ?
Il y a tellement de moments dans la vie où j’aimerais pouvoir faire comme ce que nous faisions étant enfant, dire pause : pause, je joue plus. Et là, le jeu s’arrête et on est libéré de ses règles jusqu’à ce qu’il reprenne.
Mes objets eux sont libérés du temps et de ses effets.
Ils ne peuvent pas se dégrader, ni vieillir. Toutes mes actions sont réversibles. Et si je les supprime définitivement, je peux faire en sorte qu’il n’y en ait plus aucune trace.
De toute façon ils ne peuvent pas mourir puisqu’ils ne vivent pas dans le temps.»

It was only a moment for you, extrait de mon mémoire de fin d’études, 2017.

disponible en pdf sur demande.

No Comments